Meursault

 

Meursault, un nom évocateur de crus prestigieux qui caressent le palais de connaisseurs, mais aussi un village qui incite à l’étape avec la découverte de son patrimoine…

Vous entrez au paradis des grands vins blancs de Bourgogne dont les noms font rêver : Charmes, Genevrières, Gouttes d’or… Dans le village, des trésors à découvrir en flânant : châteaux, maisons de vignerons et patrimoine religieux vous font remonter le temps…à moins que ce ne soient les images du film « La Grande Vadrouille » qui ont immortalisé Meursault.

 

L’appellation des vins de Meursault :

II v a 135 millions d’années…

La Côte de Beaune s’est formée il y a 135 millions d’années dans une mer peu profonde, très chaude et polynésienne. Elle est un peu plus jeune que la Côte de Nuits. Coraux, algues, coquillages sont devenus ces roches calcaires.

A hauteur du sol au sud de la Côte de Nuits, le banc calcaire de Comblanchien s’enfonce profondément dans le sol et réapparaît à Meursault pour se poursuivre jusqu’à Chassagne-Montrachet. Meursault marque une transition, et l’on a parlé d’une Côte de Meursault en raison de sa personnalité. Le  » noyau d’excellence « , pour Robert Lautel. Le « rognon » eût dit Gaston Roupnel.

Le pinot noir aime les sols rocheux, pierreux, très calcaires. Le chardonnay se plaît davantage avec des terrains plus marneux et argileux. On trouve ici les deux. Au nord, les rouges s’affirment. Au sud, les blancs rayonnent.

 

Le Meursault est un vin d’une belle teinte or-vert, limpide et brillant, très franc de goût avec ses arômes de grappe mûre et une saveur de noisette.

L’appellation Village couvre 316 ha 51 a 30 ca. Elle présente la particularité dans la Côte de s’étendre sur une partie seulement du milieu du coteau alors qu’en général les crus occupent toute cette partie du vignoble.

Ce peut être un vin rouge, « le meilleur Volnay » dit-on ici (mais avec un sourire). Il est alors très rare pour cette appellation, 3 à 4 % seulement de la production totale. Mais on apprécie sa saveur de fruit rouge, cerise noire pour tout dire, sur sa fraîcheur et sa finesse.

En blanc, il rayonne sur une bonne trentaine de climats bien situés sur la Côte. Ronds et fruités dans la partie basse, davantage de structure et de sensualité sur le haut du coteau.

La production annuelle moyenne du Meursault est de 1.800.000 bouteilles en blanc et de 100.000 bouteilles en rouge.

 

Meursault accueille également les événements viticoles les plus connus de Bourgogne :

- La Paulée de Meursault, qui était traditionnellement le repas de fin de vendanges, est aujourd’hui bien plus. Il s’agit d’un repas prestigieux au Château de Meursault accueillant plus de 800 convives au mois de novembre, chaque année. A cette occasion, un prix littéraire qui récompense un auteur ayant beaucoup œuvré pour les vins et la Bourgogne (Colette, Jean-François Bazin, Patrick de Carolis, Erik Orsena, etc…) est remis.

- La Banée, qui a lieu chaque année en mars. Dans la tradition bourguignonne, un dîner convivial avec les vignerons du village où chaque convive apporte sa bouteille. Une soirée au Château de Meursault : dîner-dégustation animé par les “Joyeux Bourguignons”, l’occasion pour un jeune chef de recevoir le “prix de la Banée”.

- Le festival « De Bach à Bacchus » mêlant vin et musique classique, a lieu chaque année au mois de juillet à Meursault. De nombreux concerts et dégustations sont organisés au sein du village. Parmi les musiciens et artistes venus participer au festival depuis sa création : Ivry Gitlis, Brigitte Engerer, Christian Ivaldi, Thierry Caens, François-René Duchable, le Quatuor Manfred, l’orchestre de chambre de Munich, Jean Piat, Brigitte Fossey, Marie-Christine Barrault, Francis Huster, le Quintet Philharmonique de Berlin…

Cette année 2016, le festival aura lieu à Meursault du samedi 16 au mardi 19 juillet. Il mettra notamment à l’honneur le violoncelliste François Salque, la vibraphoniste Vassilena Serafimova (artiste rouge du Festival Musical des Grands Crus de Bourgogne), le clarinettiste Rémi Delangle, les pianistes Sergio Marchegiani et Yves Henry (directeur artistique du festival « De Bach à Bacchus »), Jean-Pierre Bertrand, le Kaléid Brass…

- Les « Grands Jours de Bourgogne » séduit les acheteurs de vins du monde entier. Pendant six jours, en mars, vignerons, producteurs, restaurateurs, importateurs, cavistes, journalistes, etc parcourent la région à la découverte des vins de Bourgogne. Ce salon itinérant est parfaitement adapté à la viticulture de terroirs et à la diversité des climats. Tous les 2 ans.

 

HAUT